Home » La mission

La mission

Mission 1

Présentement la foi, l’espérence et la charité demeurent toutes les trois,
mais la plus grande d’entre elles c’est la charité.

 La Commission Mission en action!

Objectifs de la commission

Faisant partie des 8 Commissions et Comités installés pour aider la Classe Wallonne dans son travail, elle est composée d’un pasteur, 2 anciens et 2 diacres. Selon la discipline de la PKN et les tâches qui lui sont assignées, elle a pour objectif la coordination  des activités missionnaires et diaconales des Églises Wallonnes et être un trait d’union entre celles-ci et Kerkinactie (PKN).

La charité

L’exercice de la charité constitue l’un des trois secteurs essentiels de l’Église, avec l’administration des Sacrements et l’annonce de la Parole . Elle est une tâche pour chaque fidèle mais aussi pour la communauté ecclésiale entière. La diaconie met en œuvre concrètement l’option de l’Église pour les pauvres qu’impose la foi en Notre-Seigneur Jésus-Christ « qui s’est fait pauvre pour nous, pour nous enrichir de sa pauvreté ».

L’activité diaconale de l’Église, le « service de la charité », appartient donc à « l’essence même de la mission de l’Église » et participe à sa « nature intime »

Dans la diaconie, riches et pauvres, grands et petits, donnent et reçoivent chacun à leur manière. La diaconie de l’Église est interpellée par cette conviction : la manière d’entrer en relation avec les plus fragiles reste bien sous le sceau du service mutuel.

Particulièrement dans cet aspect,  la CM entretient des liens et encourage les relations avec des Églises à Madagascar, au Burundi et en Roumanie.  La CM favorise et soutient le travail de certaines églises wallonnes. Depuis sa mise en place et dans le limite de son budget, elle a pu participer matériellement et financièrement  aux actions diaconales ci-après:

  • Projet Stichting Stedenband Leyde-Buffalo City dont l´objectif est l’encadrement des orphelins à Duncan en Afrique du Sud.
  • Le Projet maison Imani(de Bakkerij et la diaconie de Leyde) ayant permis l’accueil des réfugiés en fin de procédure.
  • Sous le parrainage de la diaconie africaine de Leyde, l’atelier cuisine anti-crise ou encore comment s’alimenter sainement à petite bourse.
  • Encadrement des personnes déboutées du centre de détention de Rotterdam.
  • Achat d’une pompe à eau pour permettre à l’association des femmes de la paroisse de Kamengue (Burundi) d´arroser leurs cultures, afin d´augmenter les récoltes et devenir indépendantes financièrement.
  • Les banques alimentaires aux Pays-Bas.
  • La Société Française de Bienfaisance, Association qui aide les français en détresse aux Pays-Bas.
  • Le fonds spécial pour les familles nécessiteuses et la maison de retraite Christiana en Roumanie.

Œcuménisme et mission

Nous avons une mission de dialogue et de partenariat. Échanges entre Église donatrice & Église réceptrice : don & réception doivent être réciproques (expériences). Une Église ne doit pas seulement puiser dans ses réserves pour partager, mais elle peut sensibiliser d’autres organismes qui peuvent partager.

Les chrétiens catholiques et les chrétiens réformés peuvent travailler ensemble, «s’efforcer de grandir ensemble».Mission 3

Il existe un besoin d’un œcuménisme qui, parallèlement à un dialogue théologique visant à régler les désaccords doctrinaux traditionnels entre chrétiens, puisse promouvoir une mission partagée d’évangélisation et de service.

Ce travail commun devrait répondre à la « désertification spirituelle » en cours dans les sociétés,  marquée par les changements de confession  au profit de nouvelles églises évangéliques (en Afrique et Amérique latine par exemple) et bien d’autres croyances.

D’où des encouragements de la Commission à des initiatives œcuméniques pouvant répondre aux défis spirituels contemporains. Des initiatives qui doivent servir de  remède à la confusion et à l’indifférence qui semble nous entourer. Pour appuyer concrètement cet aspect, la commission a organisé avec succès et a soutenu/soutient les activités suivantes :

  • La Rencontre Afro-Wallonne du 11 octobre 2003 à Leyde sur le thème : l’Unité dans la diversité. Les Wallons et les Africains membres et amis des églises wallonnes avaient discuté sur l’accueil de l’étranger.
  • Mission 4Le Festival Wallon ou encore la Journée MDO, du 04 octobre 2008 pour une meilleure visibilité de nos églises wallonne et de leur impact dans la société.
  • La Journée MDO du 9 mai : Être église en temps de crise. Dans un élan d’amour et de fraternité, les wallons, les catholiques, les évangéliques et les pentecôtistes s’étaient réunis en ateliers pour échanger sur les thèmes l’Église qui donne du pain, La Mission à l’extérieur-Mission à l’intérieur et la Nourriture Spirituelle.
  • L’achat de 10 vélos pour la campagne d’évangélisation, l´envoie des bibles, des livres pour le catéchisme et un keyboard pour accompagner les chants à l’Église Protestante Réformée du Burundi (EPRB),
  • Le soutien financier pour des étudiants en théologie de l’Église Protestante Réformée du Burundi et de l’Église de Jésus-Christ à Madagascar,
  • Le transport et l’installation de 59 cartons de livres provenant de la bibliothèque du Pasteur Martin au profit des bibliothèques de 2 Facultés de théologie des Églises Réformée (FMTPM) et Luthérienne (FLM) de Madagascar.
  • L’édition du calendrier de carême.
  • Relais pour les dons rassemblés à la CEEEFE pour la restauration d’une église en Djibouti.

La Commission Mission a besoin de vous!

Les contributions de nos paroisses et vos dons personnels sont indispensables! Les nombreuses institutions et personnes qui en bénéficient sont très reconnaissantes. La Commission Mission est cependant davantage qu’une œuvre d’entraide. Il s’agit d’un véritable réseau pour la mission et la diaconie auquel vous pouvez participer activement en devenant un maillon et partant nous apporter vos compétences.

Mission 5

 

 

 

 

 

Présentation de la Commission Mission, Octobre 2016

 


La Commission pour la Mission des Eglises Wallonnes et le centre de rétention à Rotterdam

Comme on le voit régulièrement dans la rubrique de l’Echo Wallon, l’église de Rotterdam a comme une de ses actions diaconales de collecter des vêtements à l’attention des personnes au centre de rétention de Zestienhoven, près de l’aéroport de Rotterdam.

Le don supplémentaire, annuel attribué par la Commission Mission, permet chaque année de compléter cette aide par l’achat de sous-vêtements neufs et de produits d’hygiène de première nécessité. Comme les personnes au centre ne sont que de passage et que leur nombre ne cesse d’augmenter chaque année, les besoins restent donc immenses et sans fin.

C’est pourquoi l’église de Rotterdam relance à chaque fois son appel au don de vêtements parmi la communauté Wallonne. Au nom des personnes du centre, la Diaconie de l’Eglise Wallonne de Rotterdam exprime sa reconnaissance pour chaque soutien.


La Commission pour la Mission des Eglises Wallonnes et ACAT

La Commission pour la Mission soutient la branche francophone en Belgique de l’ACAT, l’Action des Chrétiens pour L’Abolition de la Torture. ACAT est née en France le 16 juin 1974, sous l’initiative d’Hélène Engel et d’Edith du Tertre. Après avoir entendu le témoignage de Tullio Vinay, pasteur italien revenu du Sud-Vietnam, sur la torture subie par des prisonniers politiques, elles décident d’agir. Hélène Engel initie une action pour sensibiliser les Églises au scandale de la torture. Persuadées qu’une action chrétienne ne pouvait être qu’œcuménique, les fondateurs font alors appel à des personnalités des Églises catholique romaine, protestante et orthodoxe. Leur appel est entendu, et l’ACAT naît de l’initiative de représentants des trois confessions. Rapidement, un réseau dense de groupes se forme en France, avant de s’étendre à d’autres pays. En 1985, l’ACAT-Belgique francophone est fondée.

En tant qu’organisation chrétienne, l’ACAT a pour objectif de sensibiliser les chrétiens et les chrétiennes aux problématiques de la torture et de la peine de mort, et de les inviter à agir. L’ACAT est convaincue que la torture et la peine de mort sont strictement incompatibles avec l’Évangile.

Pour de plus amples renseignements : www.acat-belgique-francophone.be