Home » Méditation » Méditation de nos pasteurs wallons en temps de Corona

Méditation de nos pasteurs wallons en temps de Corona

[2020-05-22 Pr Roger-Louis Dewandeler]

En référence à Martin Luther King qui, il y a plus de 50 ans, rêva un monde d’égalité et de respect, dans la prière, nous pourrions à notre tour faire de notre prière un rêve : rêver le monde d’après-corona…

Confrontés aux nombreux défis de cette époque coronarienne, nous voulons rêver, imaginer un monde positivement transformé. Oui, nous rêvons qu’un jour, les peuples se lèveront et reprendront vie, guéris de toutes les pestes qui ensanglantent l’histoire de l’humanité.

Nous rêvons que, bientôt, le vaccin sera accessible à tous les êtres humains de par le monde – et pas seulement celui contre le covid-19 : aussi les vaccins qui protègent des autres graves maladies et épidémies, comme la diphtérie, la rougeole, le tétanos, etc.

Nous rêvons un monde où la protection sanitaire sera universellement reconnue comme absolue priorité, bien plus essentielle et prioritaire que la recherche du profit et la croissance économique.

Nous rêvons un monde où le personnel des services de santé sera reconnu à sa juste valeur, et où la recherche scientifique disposera des moyens nécessaires pour prévenir de telles catastrophes ou y remédier.

Nous rêvons qu’un jour, le drame des trois millions d’enfants qui meurent chaque année à cause de la famine (chiffres du WFP) bénéficiera de la même attention que celui des quelque trois-cent mille victimes du covid-19 (à ce jour).

Nous rêvons un monde où les voisins n’auront plus besoin d’une pandémie pour se soutenir dans l’épreuve, pour applaudir ensemble au balcon à 20h00, pour demander des nouvelles les uns des autres, et se dire en se quittant : ‘prends bien soin de toi’. Un monde où l’on n’aura plus besoin d’une pandémie pour prendre conscience qu’il est possible de mieux prendre soin de notre environnement naturel.

Tel est le rêve que nous osons adresser à Dieu. Bien sûr nous avons conscience qu’Il ne réglera pas cela d’un coup de baguette magique ; d’ailleurs ce monde, c’est aux habitants de la terre, c’est à nous de le mettre en forme. En même temps, nous demandons une part de son Esprit, afin qu’à l’image du Christ, nous ayons assez d’audace pour dépasser nos peurs, et suffisamment de foi en la Résurrection pour œuvrer en vue d’un monde meilleur. Amen.

Pr R.-L. Dewandeler

==============

Ici: ‘Méditations précédentes